En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Lyon > Orientation > Formation > Alternance

Alternance. Ingénieur-apprenti, pour les classes prépa aussi

De plus en plus d'élèves-ingénieurs choisissent la voie de l'apprentissage avec à la clé, le même diplôme que leurs camarades, étudiants à temps plein

formation alternance Alternance. Ingénieur-apprenti, pour les classes prépa aussi De plus en plus d'élèves-ingénieurs choisissent la voie de l'apprentissage avec à la clé, le même diplôme que leurs camarades, étudiants à temps plein alternance ingenieur, ecole ingenieur et apprentissage, apprenti alternance ecoles ingé, ingenieur etudiants

Ancien étudiant de Centrale Nantes : Thomas F. - Project Engineer, Subsea Lifting & Marine Operations Technip Norge AS

C ’est en 1990 que la Commission des titres d’ingénieur (CTI) accordait aux établissements d’enseignement le droit de dispenser les six premières formations d’ingénieur en apprentissage.

Depuis, le nombre de cursus en alternance n’a cessé d’augmenter. « En 2016, la Commission a encore habilité une dizaine de nouvelles formations. On assiste à une montée en puissance qui devrait transformer la vision que les entreprises ont de cette formation », constate Laurent Mahieu, président de la CTI.

Beaucoup d’écoles proposent ce mode de pédagogie uniquement pour des diplômes de spécialité créés, pour la plupart, en lien avec les organisations professionnelles. Elles sont principalement ouvertes aux admissions parallèles, c’est-à-dire aux diplômés possédant un DUT, un BTS, une L2, ou une licence professionnelle. Des gens qui connaissent déjà le monde de l’entreprise et peuvent donc y être très vite opérationnels. C’est le cas à l’ECAM-EPMI, l’école d’ingénieurs de Paris Cergy, où seule la filière génie énergétique et climatique est ouverte à l’apprentissage.

Mêmes examens pour tous les étudiants


Toutefois, certains établissements commencent à ouvrir leur diplôme d’ingénieur généraliste à la voie de l’apprentissage et, par là même, aux élèves issus de classes préparatoires. C’est ce qu’a fait l’École centrale de Nantes, pour le cursus ingénieur centralien de CentraleSupélec, mais aussi les Arts et Métiers ParisTech qui, en plus de ses formations de spécialité proposées en alternance, a étendu son vivier d’apprentis aux élèves venant de prépa en 2015.

Dans ces établissements, les examens sont les mêmes pour tous et le diplôme décerné à l’issue des trois ans de formation par apprentissage est identique à celui obtenu après avoir suivi la formation classique. À noter que, depuis peu, il est possible dans certaines écoles d’opter pour l’alternance en dernière année via un contrat de professionnalisation.

5 000 ingénieurs ont suivi la voie de l’apprentissage en 2016, soit plus de 15 % du total des diplômés, selon la Commission des titres d’ingénieur (CTI)

EXPERTISE

« L’apprentissage est adapté aux élèves qui ont un projet professionnel bien défini »


François Rousseau directeur de Mines Nancy

« Depuis 2007, le cursus ingénieur spécialité ingénierie de la conception est proposé après un BTS ou un DUT, sous le statut d’étudiant à part entière ou en apprentissage. Cette seconde voie est particulièrement adaptée aux élèves qui ont déjà un projet professionnel bien défini. Après un BTS ou un DUT, ils ont un savoir-faire opérationnel de technicien supérieur intéressant pour les entreprises. Près de la moitié de nos apprentis se voient d’ailleurs proposer, à l’issue de leur formation, un poste dans l’entreprise qui les a accueillis. Ils travaillent dans les secteurs de la plasturgie et de la mécanique, principalement dans l’automobile, l’aéronautique, l’industrie navale et ferroviaire.
Le rythme est de 15 jours en école et 15 jours en entreprise.

À l’instar de tous nos élèves-ingénieurs, quel que soit leur statut, les apprentis effectuent une mission à l’étranger de dix semaines. Trois aménagements sont possibles. Ils peuvent séjourner à l’étranger, chez un client, dans le cadre d’une mission en lien avec leur travail en France (installation ou maintenance). Ils peuvent aussi rejoindre un site de l’entreprise (avec qui il est en contrat) à l’étranger pour y réaliser un travail spécifique. Enfin, la loi prévoit également l’accueil de l’apprenti par une entreprise étrangère tierce. »


Cahier spécial Alternance : consultez aussi


Etudiant-salarié, un statut à part
Mode d’emploi pour signer un contrat avec l’entreprise
Une méthode de plus en plus convoitée par les bac + 4/5
Interview : Pourquoi l’apprentissage faiblit-il en France ?
Ingénieur-apprenti, pour les classes prépa aussi
Le secteur tertiaire, grand amateur d’apprentis
École-entreprise : un duo gagnant pour l’emploi
Témoignages d'apprentis : ils l’ont fait et ne regrettent rien
Alternance - Faire ses gammes à Londres ou Berlin
Les entreprises créent leurs classes : adaptées à leurs besoins.
→ Bons plans avec la FFBDE : musique, sorties, high-Tech...
Bilan des 20 ans du 4L Trophy : « Une générosité débordante ! »


Réagir sur le Forum Alternance

LE PARISIEN
19.04.2017

Retour au dossier Alternance
Alternance : Alternance. Ingénieur-apprenti, pour les classes prépa aussi
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Alternance : consultez aussi...

orientation
Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

La formule a trouvé sa place dans les écoles de commerce. Pour les étudiants, c’est avoir un pied dans l’entreprise et pouvoir mettre en application les apprentissages théoriques.

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

François Hollande avait fixé l’objectif de 500 000 apprentis. Mais en 2016, seuls 405 000 élèves ont signé un contrat leur permettant de suivre une formation tout en travaillant dans leur domaine.

Alternance. La recherche d'un contrat : ce n'est pas si simple

Alternance. La recherche d'un contrat : ce n'est pas si simple

Nous avons suivi hier Arnaud et Antoine, des jumeaux en recherche d’un contrat de professionnalisation, au forum de l'alternance.

Alternance. Témoignages d'apprentis : ils l'ont fait et ne regrettent rien

Alternance. Témoignages d'apprentis : ils l'ont fait et ne regrettent rien

Anthony, Yasmine et Emma ont fait le choix de l'alternance pour donner un sens à leur apprentissage théorique en gérant des projets concrets

Alternance. Mode d'emploi pour signer un contrat avec l'entreprise

Alternance. Mode d'emploi pour signer un contrat avec l'entreprise

Sans entreprise, pas de contrat en alternance. Trouver un employeur est donc une étape qui demande anticipation, organisation et persévérance

L’apprentissage : enjeu individuel et collectif

L’apprentissage : enjeu individuel et collectif

Point de vue : Olivier Faron, administrateur général du Cnam

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.