Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page
Alternance. Le tandem gagnant tuteur-alternant
Au cœur du succès de l’apprentissage, il y a l’accompagnement. Technique, oui, mais aussi humain. Récit d’une immersion réussie chez EDF.
L’alternance n’est pas une expérience professionnelle comme les autres. « Il ne faut pas oublier que l’apprenti est un étudiant, et que nous participons activement à sa formation », rappelle Marion Gavoille, chef de section génie civil à la centrale nucléaire EDF de Belleville, à Belleville-sur-Loire. Le groupe, qui recrute chaque année près de 4 000 alternants et 3 500 stagiaires, a pris la mesure de sa mission : chaque tuteur d’apprenti reçoit une formation courte « pour bien comprendre les enjeux et intégrer les bonnes pratiques », précise-t-elle. Et les domaines ouverts à l’apprentissage sont nombreux : métiers techniques, ingénierie, commercial, numérique…

En binôme


Depuis le mois de septembre, Marion est la tutrice de Samia Deqqaq, étudiante à l’Esipe, école d’ingénieurs à Paris. Cette dernière a signé un contrat de trois ans, durée généralement appliquée à ce type d’études. Un temps long, qui ne l’effraie pas pour autant : « Trois ans, c’est finalement peu pour connaître une centrale nucléaire ! » estime Samia. L’intégration se passe au mieux : « À mon arrivée, Marion m’a présenté les différents services et les chargés d’affaires m’ont, à tour de rôle, expliqué leur métier. » Des rencontres qui permettent ainsi à Samia de gagner en autonomie, et à sa tutrice de la savoir bien accompagnée. Cette dernière lui donne aussi des ressources pour se familiariser avec le lexique ô combien technique des centrales nucléaires. « Le plus difficile, en tant que tutrice, c’est de dégager du temps. Il est donc important que Samia ait pu créer ses propres contacts. Les autres la prennent sous leurs ailes, l’emmènent sur le terrain. Pour nous, c’est une vraie source de satisfaction », explique Marion Gavoille.

Allers-retours


Les missions confiées sont, pour beaucoup, dans la réussite d’un apprentissage. « Ici, je me sens productive et je sais que l’activité est au croisement de nombreux domaines que je pourrai découvrir par la suite. Je n’ai pas fini d’apprendre », se réjouit Samia Deddaq. En effet, un alternant doit pouvoir évoluer dans un cadre pédagogique établi. L’entente entre l’organisme de formation et l’entreprise est donc primordiale. « J’ai visité son école et je suis en lien avec le tuteur de Samia sur place », explique Marion Gavoille. Le contrat est découpé en périodes pédagogiques, avec, pour chacune, des objectifs précis. « Nous sommes tenus au courant de la progression de Samia dans ses études, même de ses notes », sourit la chef de section génie civil.
Un lien qui permet aux missions confiées de rester en phase avec les matières enseignées, du premier au dernier jour. D’ailleurs, chez EDF, 97 % des alternants obtiennent leur diplôme à l’issue de leur mission.
L’apprentie est donc loin de se sentir seule, et ce, même en temps de confinement : « J’étais dans une période académique, donc pas en entreprise. Mais j’ai toujours eu des nouvelles de Marion, ce qui me donne le sentiment de faire partie intégrante de l’équipe », confie-t-elle.

Un système exigeant


Quant au rythme effréné de l’alternance, elle conseille aux étudiants de ne pas avoir trop peur : « On prend très vite l’habitude de passer des cours à l’entreprise », promet-elle. Le système n’est donc pas réservé aux personnalités très organisées : « Je ne l’étais moi-même pas tant que ça avant de commencer ma mission, rassure Samia. Ici, je me sens vraiment grandir. » N.C.

Le chiffre
70 % des apprentis trouvent un emploi dans les six mois après leur alternance
Source : ministère du Travail, 2019


« J’ai découvert une autre manière d’étudier »


Rencontre avec Cheyenne T. étudiante en master 2 Business, au CFA Codis, Paris

« En master 2, déjà… » Cheyenne Tisserand n’aurait jamais cru pousser ses études aussi loin. « C’est le fait d’être en alternance qui m’a permis d’avancer d’année en année, ainsi que le soutien de mon CFA (centre de formation des apprentis) », assure la jeune femme. Après avoir arrêté
sa scolarité à 18 ans, elle décide de passer un bac pro. « C’est là que j’ai découvert une autre manière d’étudier, beaucoup mieux adaptée à ma personnalité », confie-t-elle. Un premier contrat à La Poste lui met le pied à l’étrier. « Cette année-là, j’ai découvert le CFA Codis, que je n’ai plus quitté depuis. » Elle poursuit par deux années de BTS, en alternance chez Orange, puis une licence et, enfin, un master « où j’ai retrouvé La Poste, cette fois en tant que responsable commerciale. » Le succès de son parcours, Cheyenne Tisserand l’attribue d’abord à un solide accompagnement. « Avec un tuteur en entreprise et un responsable de formation, vous trouverez toujours quelqu’un pour vous aider », observe-t-elle. Le système de l’alternance lui plaît… presque trop.
Car aujourd’hui, bien qu’elle ait déjà accumulé une belle expérience dans le domaine commercial, c’est vers une autre filière que Cheyenne tourne sa recherche d’emploi : « J’ai trouvé dans mon CFA une atmosphère et une dimension humaine exceptionnelles. Cela me donne envie de m’impliquer, de participer, moi aussi, à l’épanouissement des jeunes », confie-t-elle.
Déjà à pied d’œuvre sur les salons et forums du CFA Codis, elle vante partout où elle le peut les vertus d’un modèle qui lui a « ouvert les yeux » et qu’elle recommande à tous.


Nicolas Chalon



Dossier spécial Alternance - Juin 2020


Coronavirus & alternance. Comment les établissements de formations et les entreprises s'adaptent, les annonces du gouvernement
→ Alternance. Les secteurs et entreprises qui recrutent encore. Nos conseils pour cibler efficacement votre recherche de contrat.
→ Comment les écoles peuvent vous aider à trouver votre contrat
→ Entreprises. L'alternance : une première étape de recrutement pour les employeurs
→ Le tandem gagnant tuteur-alternant. Ce qui fait le succès de la formule
Témoignages. Apprendre en faisant, le retour d'expérience de 2 étudiants sur ce qui fait la spécificité de ce mode d'étude

Rechercher des offres d'alternance avec notre partenaire Régions Job
Dernières offres d'Alternance publiées

Consultez aussi
Alternance : infos pratiques. Les étapes pour trouver un contrat, calendrier, rémunération...
Lettre de motivation pour un contrat en alternance
Trouver son alternance avant l'été : participez à des forums de recrutement 100% en ligne
→ Coronavirus : « Le télé-alternant, futur télé-travailleur est né »
Alternance. Les 5 forces de l'étudiant alternant
Retour au dossier Alternance

Par LE PARISIEN - Le 17.06.2020