Le Parisien Etudiant
Lyon
ETUDIANT
Imprimer cette page
orientation
Etudier à l'étranger : quel budget prévoir selon la destination ?
Si l'idée de partir étudier à l'étranger vous intéresse voici les infos pour prévoir le budget nécessaire...
Plus d’un étudiant sur deux en France envisage un séjour à l’étranger. Cependant, nombreux sont ceux qui redoutent les difficultés financières (59%*) à leur arrivée dans le pays d’accueil. Comment bien prévoir son budget et comment s’y tenir ? C’est la question à laquelle bon nombre d’étudiants cherche à répondre…


La meilleure approche reste de bien évaluer son budget. Pour se faire, de nombreux outils sont à disposition sur internet comme le site lecoutdelexpat.com en français ou numbeo.com, en anglais. En comparant le coût de la vie dans différentes villes, il est possible de se faire une rapide idée du budget auquel il faudra prétendre.

Logement, frais de voyages, dépenses courantes...


Londres est la ville la plus plébiscitée des étudiants tandis que le coût de la vie y est de 33% supérieur à Paris. Sydney et New York, également dans les 10 villes les plus prisées, présentent également des coûts plus élevés qu’à Paris ce qui n’est pas le cas de Montréal, deuxième choix des Français.
Une fois la destination choisie, il est important de s’intéresser à des points primordiaux tels que le logement, les frais de voyage et les dépenses courantes.

Le coût de la vie dans 10 villes étrangères comparées à Paris :


Ville SCORE

Londres

+33%

Montréal

-34%

Sydney

+7%

New York

+49%

Barcelone

-30%

Madrid

-32%

Toronto

-22%

Tokyo

+6%

Berlin

-29%

Québec

-34%

Source : www.lecoutdelexpat.com/comparateur-cout-de-la-vie

Gérer un budget : le premier bénéfice sur le CV d'un séjour à l'étranger.

84% des jeunes estiment que le coût de la vie dans le pays d’expatriation est décisif. Ce chiffre est confirmé par 79% des expatriés qui ont vécu cette expérience et qui attestent qu’un séjour à l’étranger permet effectivement de mieux gérer un budget et qu’il s’agit d’un point crucial lors du choix de la destination. Un point important dans la maturité d'un cursus : partir à l'étranger oblige de nombreux étudiants à quitter le cocon familial et à se confronter à la réalité d'un budget à tenir !

Plus d’un jeune sur deux de moins de 25 ans envisage de quitter la zone européenne tandis que 61% des expatriés ayant déjà vécu l’expérience privilégient l’Union Européenne pour des raisons de facilité (démarches) et pour le coût réduit des déplacements en comparaison à des pays plus distants. En effet, il est important de prendre en compte dans le budget le prix du déplacement dans le pays d’accueil.

Quelques conseils pour anticiper et gérer son budget


Il convient ensuite de se renseigner sur le marché immobilier du pays d’expatriation. C’est le meilleur moyen de parvenir à estimer son futur loyer : poste de dépense principal pour les étudiants à l’étranger. Le loyer moyen est de 545€ par mois pour les étudiants expatriés. Toutefois, 40% des étudiants déjà partis se disent capables de trouver un logement à moins de 300€ par mois.

Une estimation des dépenses courantes est également un moyen d’anticiper correctement son budget. A l’arrivée, les budgets des dépenses courantes sont souvent très élevés, avec un coût mensuel de 390€. Certaines destinations, comme l’Espagne ou l’Irlande par exemple, permettent de vivre avec des dépenses courantes allant sous le seuil des 200€ (selon 24% des expatriés).
Il est également pertinent de veiller à optimiser ses frais bancaires en préparant le séjour avec sa banque. Cela permet notamment de prendre en compte le coût des virements, des retraits, des paiements, etc. 89% des expatriés estiment qu’il est primordial de bien organiser ses moyens de paiement avant le départ. Une ouverture d’un compte bancaire sur place peut limiter les frais et les démarches sont souvent très simples.

Finalement, 60% des expatriés se tiennent à leur budget et seulement 19% l’outrepassent. De quoi se rassurer car si le séjour et les principaux pôles de dépenses sont correctement estimés et planifiés, aucune surprise !

*Chiffres fournis d’après un sondage réalisé en ligne par l’Institut Opinion Way pour Banque Populaire, en mai 2016, sur un échantillon national de 1 000 personnes âgées de 18 à 35 ans, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge, statut professionnel et profession).

Consultez aussi :

Fille / Garçon, qui part le plus étudier à l'étranger ?
Ecoles de Commerce : témoignage d'une étudiante partie un semestre à l'étranger
Retour au dossier étranger

Par Adèle - Le 17.02.2017