Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page

Du Samedi 21 septembre 2019 au dimanche 22 septembre 2019

A partir de 14h30

Tour du télégraphe Chappe

Lieudit Montézain 69480 Marcy -
Tour du télégraphe Chappe - Journées du Patrimoine 2019

Présentation :
Système de communication optique inventé par Claude Chappe et utilisé exclusivement à des fins militaires et administratives de 1794 à 1852, grâce à des signaux codés.

**La télégraphie optique**

A la fin du XVIIIe siècle, lorsque survient la Révolution française, l'information est transmise grâce aux chevaux, par coursier ou par malle-poste : sa circulation est donc lente. En 1793, la Révolution change de visage ; le pays est ravagé et les guerres menacent aux frontières du nord et de l'est. C'est dans ce contexte que les frères Chappe proposent aux hommes de la Convention un moyen rapide de communiquer sur une grande distance, et permettant de transmettre les ordres rapidement : le télégraphe optique est né.

Le principe même du télégraphe de Chappe est simple. Il repose sur un mécanisme visible de loin, amélioré par l'usage d'une lunette et l'utilisation d'un code de transmission. Devant être repérables, on place les télégraphes sur des points hauts : des collines, voire des montagnes, des bâtiments existants tels des chapelles, des églises, des cathédrales, ou encore des bâtiments administratifs. Il n'existe pas de plans ou de modèle type, il faudra pour chaque lieu s'adapter à l'environnement, sans tenir compte de l'esthétique. Le bâtiment final, appelé poste ou station, comprend deux parties : une partie extérieure visible de loin, et une partie intérieure qui abrite le mécanisme. Le télégraphe de Chappe, lui, est composé de trois voyants, de forme rectangulaire allongée et mobiles à la verticale situés en haut d'un mât, qui servent à envoyer des signaux. La vitesse de transmission dépendant de la situation géographique, météorologique et de la longueur du message, on ne peut pas communiquer la nuit ou par temps de brouillard.

Le télégraphe Chappe a permis une transmission rapide de l'information et fut admiré dans toute l'Europe. A son apogée en 1845, le réseau télégraphique français, organisé en étoile depuis Paris, s'étend sur 5000 km et dessert 29 villes. Le télégraphe Chappe fonctionne jusque dans les années 1852 et sera remplacé progressivement par le télégraphe électrique jusqu'en 1854 puis par le morse.

La tour de Marcy

Sur la colline de Montézain, culminant à 397 m d’altitude, se dresse une tour carrée haute de 7 mètres construite en pierres dorées. Cette tour abrite un système ingénieux, imaginé par Claude Chappe à la fin du XVIIIe siècle : le télégraphe optique.

Pour fonctionner, cette invention nécessita la mise en place d’un réseau de stations, tours ou édifices hauts, qui communiquaient entre elles. Grâce à un mécanisme et à des bras articulés installés en leur sommet, elles répétaient des signaux codés de station en station, de l’expéditeur au destinataire.

La tour de Marcy, cinquante-cinquième station de la ligne Paris-Lyon, qui en comptait cinquante-huit, était située entre les stations de Theizé, au nord, et Dardilly, au sud. Construite entre 1799 et 1805, la ligne Paris-Lyon fut rapidement prolongée jusqu’à Milan et Venise.

Ce système de transmission optique, ancêtre de nos moyens de communication modernes, fonctionna à des fins militaires et administratives de 1794 et 1852.

La tour de Marcy, rachetée par la commune en 1854, tombe petit à petit en ruine. En 1981, la municipalité décide de la restaurer et l’inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. En quatre ans, la tour retrouve son aspect d’antan. Elle est alors la seconde tour télégraphique en état de fonctionnement en France. Aujourd’hui, vingt tours sont restaurées ou en cours de restauration et peuvent être visitées.

Horaires :
21/09 de 14h30 à 18h00
22/09 de 14h30 à 18h00


Informations complémentaires : Entrée libre

Tour du télégraphe Chappe - En savoir plus sur le lieu :
A la fin du XVIIIe siècle, lorsque survient la Révolution française, l'information est transmise grâce aux chevaux, par coursier ou par malle-poste : sa circulation est donc lente. En 1793, la Révolution change de visage ; le pays est ravagé et les guerres menacent aux frontières du nord et de l'est. C'est dans ce contexte que les frères Chappe proposent aux hommes de la Convention un moyen rapide de communiquer sur une grande distance, et permettant de transmettre les ordres rapidement : le télégraphe optique est né.
Le principe même du télégraphe de Chappe est simple. Il repose sur un mécanisme visible de loin, amélioré par l'usage d'une lunette et l'utilisation d'un code de transmission. Devant être repérables, on place les télégraphes sur des points hauts : des collines, voire des montagnes, des bâtiments existants tels des chapelles, des églises, des cathédrales, ou encore des bâtiments administratifs. Il n'existe pas de plans ou de modèle type, il faudra pour chaque lieu s'adapter à l'environnement, sans tenir compte de l'esthétique. Le bâtiment final, appelé poste ou station, comprend deux parties : une partie extérieure visible de loin, et une partie intérieure qui abrite le mécanisme. Le télégraphe de Chappe, lui, est composé de trois voyants, de forme rectangulaire allongée et mobiles à la verticale situés en haut d'un mât, qui servent à envoyer des signaux. La vitesse de transmission dépendant de la situation géographique, météorologique et de la longueur du message, on ne peut pas communiquer la nuit ou par temps de brouillard.
Le télégraphe Chappe a permis une transmission rapide de l'information et fut admiré dans toute l'Europe. A son apogée en 1845, le réseau télégraphique français, organisé en étoile depuis Paris, s'étend sur 5000 km et dessert 29 villes. Le télégraphe Chappe fonctionne jusque dans les années 1852 et sera remplacé progressivement par le télégraphe électrique jusqu'en 1854 puis par le Morse.

Journées Européennes du Patrimoine 2019
Thèmes : Édifice militaire, enceinte urbaine, Édifice industriel, scientifique et technique, Monument historique

Adresse : Tour du télégraphe Chappe; Lieudit Montézain, 69480 Marcy, Rhône, Auvergne-Rhône-Alpes

Evénement proposé dans le cadre des Journées du Patrimoine 2019
Source: Ministère de la Culture et de la Communication / journeesdupatrimoine.fr

Contact : Téléphone : 04 74 67 02 21
plan Tour du télégraphe Chappe - Journées du Patrimoine 2019
Evénement / Visuel proposé par LE PARISIEN ETUDIANT