Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page

Cathédrale saint-pierre

Place Saint-Pierre 73600 Moûtiers

Site : www.ot-moutiers2.com
La cathédrale de Moûtiers, cathédrale du diocèse de Tarentaise, est le témoin d’une longue histoire. Son chevet appartient au style roman lombard avec son arcature aveugle et ses lésènes. Ce chevet est également un document de l’histoire des archevêques comtes de Tarentaise, chefs spirituels mais aussi civils, puisque des corbeaux rappellent qu’un hourd servait autrefois à la défense rapprochée du monument. Changement de décor et de siècle lorsque l’on découvre la façade principale : l’on passe d’abord sous un porche monumental dans le style du XVIIe siècle et l’on découvre ensuite l’œuvre du maître-maçon genevois François Cirgat, une œuvre de dentelles gothiques réalisée en 1561. En entrant dans le monument, l’on continue le voyage dans le temps : les nefs ont été relevées, après les dégâts révolutionnaires, dans le style néoclassique. Enfin, l’avant chœur est caractérisé, à la croisée du transept, par une monumentale coupole sur pendentifs, surmontée d’un lanternon. Nous sommes là encore au XVIIe siècle. On peut découvrir les décors réalisés, vers 1830, par Viccario. L’ensemble de l’édifice a été parfaitement, et aujourd’hui totalement, restauré. La cathédrale est riche en œuvres d’art. Elle offre une grande diversité de sculptures, depuis la Vierge romane, en passant par la cathèdre qui témoigne de la période gothique, jusqu’à l’exceptionnelle Mise au Tombeau. Taillés dans le pin cembro, sept personnages de taille humaine, ont conservé une polychromie bientôt demi-millénaire. On n’oubliera pas dans cette visite d’admirer le grand tableau du mauriennais Jacques Guille qui représente la tradition du Pain de Mai, vénérable institution moûtiéraine qui témoigne de la justice sociale des siècles passés.
plan Cathédrale saint-pierre