Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page

Samedi 15 septembre 2018

Basilique saint-martin d'ainay (abbaye d'ainay)

Place d'Ainay, Métropole de 69002 Lyon -
Visite guidée d'une abbatiale romane du XIIe : comprendre son symbolisme, partager la lecture de son message. - Journées du Patrimoine 2018

Présentation :
Comprendre comment l'homme du Moyen-Age se plaçait au croisement du temporel et du spirituel.

L'église est un vaisseau emportant l'Homme loin de la tempête des luttes humaines, au delà du Mal, vers la paix lumineuse d'un monde idéal de paix. Les colonnes sont des arbres pétrifiés qui  structurent ce vaisseau. Les chapiteau périphériques de l'église et les sculptures de l'abside sont autant de fenêtres montrant l'invisible, délivrant des consignes (très subtilement figurées à la  manière d'icones) guidant vers un monde "d'en haut" à atteindre et dont la perspective  se lit dans les sculptures de l'abside.

[Source: Ministère de la Culture](http://journeesdupatrimoine.fr/)

Basilique saint-martin d'ainay (abbaye d'ainay) - En savoir plus sur le lieu :
XIIe siècle L'abbaye bénédictine d'Ainay, fondée avant le Xe siècle au confluent du Rhône et de la Saône, avait jusqu'au XVIIIe une position privilégiée à la proue de celui-çi. Elle aurait un lien (hypothétique) avec les martyrs de Lyon. L'église abbatiale Saint Martin été consacrée en 1107 par le pape Pascal II (évènement illustré par une mosaïque du XIIe exposée dans la chapelle Ste-Blandine). Au moyen âge, l'abbaye d'Ainay est propriétaire de nombreux prieurés et terres dans tout le sud-est, du Forez jusqu'aux Alpes. Cependant l'Abbaye, toujours restée sous le contrôle de l'Archevêque de Lyon, ne sera jamais indépendante du pouvoir diocésain. Le palais abbatial entouré de beaux jardins reçoit de nombreux hôtes importants : François Ier (1536), Henri II (1548), Marie de Médicis (1622), Louis XIII (1632, 1639, 1642), Anne d'Autriche (1658) etc. Au XVe est ajouté la chapelle Saint-Michel de style gothique flamboyant. En 1562, lors des conflits de religion, le cloitre roman est détruit. En 1780, l'église Saint-Martin devient église paroissiale. A la révolution : le palais abbatial est rasé, ses terrains servent à la construction des immeubles d'un nouveau quartier qui sera ensuite agrandi par le déplacement du confluent à la Mulatière. Le visiteur doit s'intéresser principalement à l'abbatiale du XIIe siècle (l'église Saint-Martin) dont il reste le clocher-porche original, les nefs (charpentées jusqu'au XIXe) remarquables par leur leurs colonnes romaines, le transept avec son élégante coupole portée par des colonnes en granit égyptien récupérées sur le site croix-roussien de l'Autel de Rome et d'Auguste, et l'admirable abside. Bien que de dimensions relativement modestes, la basilique donne une étonnante impression d'espace. Un message spirituel (retour à la foi des premiers siècles du christianisme, fidélité à la réforme grégorienne) se dégage de l'architecture et des sculptures en particulier de l'abside décrivant le grand projet de Dieu pour l'Homme depuis la Génèse juqu'à la fin du monde.

Journées Européennes du Patrimoine 2018
Thèmes : Édifice religieux, Site archéologique, Monument historique

Adresse : Basilique saint-martin d'ainay (abbaye d'ainay); Place d'Ainay, 69002 Lyon, Métropole de Lyon, Auvergne-Rhône-Alpes

Evénement proposé dans le cadre des Journées du Patrimoine 2018
Source: Ministère de la Culture et de la Communication / journeesdupatrimoine.fr

Contact : Téléphone : 04 72 40 02 50 Url : http://amisdainay.free.fr
plan Visite guidée d'une abbatiale romane du XIIe : comprendre son symbolisme, partager la lecture de son message. - Journées du Patrimoine 2018
Evénement / Visuel proposé par LE PARISIEN ETUDIANT